Samedi 17 – Église du Saint Sacrement

Succédant à l’ancienne église Sainte-Anne (XVIe s.) des Augustins qui la firent ériger au XVIIIe siècle, l’église du Saint-Sacrement au Boulevard d’Avroy présente cette particularité d’être aujourd’hui la seule à être consacrée sous ce vocable à Liège.

Elle le doit aux Religieuses du même nom qui firent restaurer et reconsacrer en 1866 l’édifice désaffecté depuis la dispersion (1796) des chanoines augustins, lors la Révolution française. Pendant 127 ans, les religieuses se vouèrent dans cette église à l’adoration perpétuelle de l’Eucharistie. Leur communauté disparut en 1993, faute de vocations mais en 2003 une association de fidèles intitulée « Sursum Corda » prit le relais en rachetant le sanctuaire -alors menacé de sécularisation- afin d’y perpétuer l’œuvre des religieuses disparues. « Sursum Corda », qui projette une réhabilitation intégrale du bâtiment ne vit que de dons.

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur www.egliseinfo.be

18h00 – Messe solennelle chantée par un quatuor

Entre autres activités, chaque année depuis 2003, l’église du Saint-Sacrement contribue à solenniser la Fête-Dieu en ses murs.

Quatre jours durant (15-18 juin 2017) L’Église de Liège commémore cette année le septième centenaire de la constitution (1317) par laquelle le pape Jean XXII inscrivit définitivement cette fête d’origine liégeoise dans le droit général de l’Église.

C’est dans ce contexte que, le samedi 17 juin à 18h00, Mgr Jean-Pierre Delville célébrera à l’église du Saint-Sacrement une messe solennelle selon la forme extraordinaire du rite romain, conclue par l’adoration et la bénédiction du Saint-Sacrement.

Deux groupes de chanteurs exceptionnels prêteront leur concours à cette célébration : venue expressément de la capitale espagnole, la Schola Antiqua de Madrid dirigée par Juan Carlos Asensio fera entendre le riche répertoire médiéval de la péninsule ibérique consacré à la fête du « Corpus Christi ».

Tous les membres de cette schola ont été formés à la manécanterie du célèbre monastère bénédictin de la Vallée de Los caïdos, situé sur la route de Madrid vers l’Escurial. Pour écouter, cliquez ici : https://www.youtube.com/watch?v=HF1NikVH-C8&list=RDHF1NikVH-C8#t=2

Les Belges ne seront pas en reste avec la participation du Quatuor Genesis constitué par un ensemble de jeunes talents inscrits cette année à l’académie du chœur de l’opéra de la Monnaie. Ils interpréteront la messa a quattro voci de Monteverdi ainsi que des motets d’Oliver Messiaen et Ola Gjeilo. Les couleurs de Liège dans cette prestation seront représentées par Patrick Wilwerth, professeur au conservatoire de Verviers et titulaire des orgues de l’église du Saint-Sacrement.

Propre grégorien de la fête (XIIIe s.), conduit à trois voix égales Congaudeant catholici (codex calixtinus, saint-jacques de compostelle, XIIe s.), hymnes eucharistiques Ave verum et Pange lingua chantés « more hispano » par la Schola Antiqua de Madrid (dir. Juan Carlos Asensio).

Messa à quattro voci de Claudio Monteverdi (1567-1643), motet O sacrum convivium d’Olivier Messiaen (1908-1992) et hymne Ubi caritas d’Ola Gjeilo (1978) interprétés par le Quatuor vocal Genesis (Gwendoline Blondeel, soprano, Logan Lopez Gonzales, contre-ténor, Gabriele Bonfanti, ténor et Emmanuel Junk, basse) issu de l’académie du chœur de l’Opéra de la Monnaie.

Orgue : Patrick Wilwerth, professeur au conservatoire de Verviers.

A la fin de la cérémonie, le public pourra se partager entre la visite d’une exposition présentant des pièces du patrimoine muséal liégeois sur le thème de la Fête-Dieu et la réception (entièrement libre) offerte en présence de l’évêque de Liège.

19h30 – Vénération des reliques

Vénération des reliques de sainte Julienne de Cornillon (Retinne, c. 1192 – Fosses-la-Ville, 1258), initiatrice (1246) de la fête du Corps et du Sang du Christ.

Exposition de livres, objets et ornements liturgiques prêtés par des musées liégeois pour illustrer le septième centenaire de (1317-2017) de la constitution du pape d’Avignon Jean XXII universalisant la pratique de cette fête promulguée en 1264 par son prédécesseur Urbain IV, ancien archidiacre de Campine.

Réception ouverte à tous.

Plus de renseignements : tel 344 10 89 ou email : sursumcorda@skynet.be

site web : http://eglisedusaintsacrementliege.hautetfort.com/