L’adoration eucharistique

L’adoration eucharistique, c’est l’acte de se rendre présent à Jésus Eucharistie.

Avant tout, il s’agit d’une attitude de prière devant Dieu, présent pleinement dans le pain consacré. La plupart du temps, lors d’une adoration eucharistique, Jésus eucharistie est placé dans un ostensoir pour que les fidèles puissent prendre du temps pour l’adorer en le voyant.

Comment adorer Jésus eucharistie

On peut adorer de différentes manières, le point central étant de prendre du temps pour Dieu en Sa Présence :

  • Une temps en silence, assis dans une chapelle devant lui
  • A genou durant la consécration à la messe
  • En petit groupe, avec des chants méditatifs
  • En priant le chapelet et méditant les mystères de la vie de Jésus
  • De manière très solennelle, avec de l’encens, à la fin d’une messe particulière
  • Debout dans le fond de l’église, en silence “Il m’avise et je l’avise”
  • En groupe, chantant des chants de louanges autour de l’autel où il est en évidence
  • Durant une procession, où Il est montré à la présence de tous dans un village, porté par un prêtre sous un dais
  • Un temps de prière silencieux après après la messe (Il est en nous)

François nous rappel que lors de l’adoration, on se recentre sur l’essentiel, sur le centre de notre vie, le Christ, et non plus sur nous-même. C’est un temps où l’on se souvient de ce que Dieu fait pour nous. C’est aussi un temps où on peut Lui déposer tous nos soucis.

Dieu dit : "Je serai attentif à toute prière adressée dans ce temple"
Je serai attentif à toute prière adressée dans ce temple

Un acte liturgique

Contrairement à ce que l’on a cru à la fin du XXème siècle, l’adoration eucharistique n’est pas une “dévotion personnelle”, comme peut l’être, par exemple, une prière à un saint. Ce que nous rappel Sainte Julienne de Cornillon, c’est que l’adoration eucharistique est le prolongement de la liturgie de la messe. C’est pour cette raison que les processions et la solennisation de cette fête sont importantes. On rend à Dieu ce qui lui revient, c’est l’adoration, et on signifie que c’est un acte liturgique d’Église.

L’adoration perpétuelle

Il existe de nombreux lieux où on peut adorer Jésus Eucharistie, en Belgique et dans le monde, en “permanence”. Ce sont souvent des chapelles aménagées où des personnes se relaient pour qu’on puisse y prier Sa Présence visible. Parfois ce n’est que quelques heures. Les prêtres connaissent souvent ces lieux.

Voici par exemple trois lieux où c’est possible de prendre un temps d’adoration, parfois jour et nuit :

  • Basilique du Sacre-Cœur à Koekelberg
  • Notre Dame de l’Assomption à Woluwe-Saint-Lambert (métro Vandervelde)
  • Chapelle du Cœur de Jésus à Salzinnes (121 Avenue Reine Astrid)

A Liège, le Mouvement Eucharistique Liègeois a référencé les lieux d’adorations : egliseinfo.be/annuaire/ADORATION Contactez votre paroisse ou Egliseinfo. (suppport@egliseinfo.be )be pour plus de renseignements ou pour des ajouts.

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur www.egliseinfo.be