Par RoyFokker (Travail personnel) [Public domain], via Wikimedia Commons
ORVIETO – Ostensoir du corporal et de l’hostie du miracle eucharistique

Le miracle eucharistique d’Orvieto

On attribue souvent l’origine de la Fête-Dieu à un miracle qui a eu lieu à Bolsena (et non à Orvieto qui est tout proche) en 1263. Ce miracle est relaté par les fresques de la Cathédrale d’Orvieto : Un prêtre de Bohême, Pierre de Prague, avait fait un pèlerinage à Rome et avait de grands doutes spirituels notamment sur la présence réelle du Christ dans l’Eucharistie. Lors d’une messe célébrée par le prêtre, lors de la consécration, l’hostie prit une couleur rosée et des gouttes de sang tombèrent sur le corporal et sur le pavement. Le prêtre interrompit la messe pour porter à la sacristie les saintes espèces.

Le pape Urbain IV, qui se trouvait dans la ville voisine d’Orvieto avec Saint Thomas d’Aquin, fut informé de cet événement et envoya l’évêque Giacomo pour contrôler la situation, avec la mission de ramener avec lui le linge consacré ensanglanté qui se trouve toujours dans la cathédrale d’Orvieto. Ce dû être l’élément déterminant qui lui permis, l’année suivante, de promulguer la bulle « Transiturus » qui instituait la Fête du Corpus Domini.